Toronto Media Co-op

Local Independent News

More independent news:
Do you want free independent news delivered weekly? sign up now
Can you support independent journalists with $5? donate today!
Not reviewed by Toronto Media Co-op editors. copyeditedfact checked [?]

De Toronto a Guangdong, ensemble dans la lutte

Recit de la manifestation de vendredi

by Amy Miller


Normal
0

TORONTO-Vendredi le 25 juin, la ville de Toronto a vu défiler une manifestation fière et vibrante d’environ 4000 personnes qui ont pris la rue derrière une banderole exigeant la Justice pour nos communautés : Non au G8/G20! Reprenons notre ville! Malgré de nombreuses fouilles illégales, des menaces de poursuite pour entrée dans le parc par infraction et une présence policière démesurée, la manifestation a débuté à Allan Gardens vers 14h30 avec de puissants discours de militants de No one is illegal et de la Coalition ontarienne contre la pauvreté (OCAP). John Clarke de l’OCAP a passionnément remué la foule. « Mettons les choses au clair. Nous ne luttons pas uniquement pour les gens de Toronto ou d’Ontario, nous luttons en faisant partie d’un mouvement beaucoup plus large de résistance sociale… J’aimerais pouvoir me dire qu’en ce moment même devant un vieil écran rafistolé au fond d’un trou pourri d’une usine dortoir de la province de Guangdong en Chine, ils sont plusieurs à se tasser pour regarder en se disant « leur combat est le notre! Nous allons lutter ensemble! ».

 

La marche incluait les militants contre la pauvreté, contre le validisme et contre les frontières. De la musique se promenait au milieu de la foule, portée par deux troupes de samba très animée, une fanfare anarchiste et un camion de son aux rythmes motivants. Kelly, membre du Disability Action Movement Now (DAMN), a expliqué au Spoke la raison de sa présence. « Je crois que les gens avec des handicaps sont parmi les gens les plus vulnérables dans notre ville, et la rencontre de l’élite riche et puissante constitue une occasion parfaite pour se retrouver et répliquer, plutôt que de rester assis, les bras croisés.

 

Judith Weisman, grande marcheuse dans son âge d’or, est active dans plusieurs groupes qui lutte contre l’occupation de la Palestine. Elle est descendue dans la rue à cause des dépenses annoncées pour la sécurité.  « Je ne m’attendait pas à sortir pour aucune des actions prévues cette semaine, mais lorsque j’ai entendu combien d’argent ils allaient mettre là-dessus –1 millard de dollars- et que j’ai entendu ce qu’il en faisait, j’étais tellement enragée que je me suis dit qu’il fallait que je fasse de quoi. Alors je suis venu manifester! ».

 

Après de longues périodes d’attentes liées aux manœuvres policières qui ont bloqué le mouvement de la marche et des heures à occuper l’asphalte, la manifestation est revenue vers 19h15 au parc d’Allen Gardens pour y déguster un repas communautaire et mettre sur pied le village de tentes.

 

Socialize:
Want more grassroots coverage?
Join the Media Co-op today.
446 words
Join the media co-op today
Things the Media Co-op does: Support
Things the Media Co-op does: Report
Things the Media Co-op does: Network
Things the Media Co-op does: Educate
Things the Media Co-op does: Discover
Things the Media Co-op does: Cooperate
Things the Media Co-op does: Build
Things the Media Co-op does: Amplify

Connexion utilisateur


Google+
Subscribe to the Dominion $25/year

The Media Co-op's flagship publication features in-depth reporting, original art, and the best grassroots news from across Canada and beyond. Sign up now!